NGC 4121, ATEL 12319 et NGC 4125

NGC 4121 ATEL 12319 Jean-Brice GAYET

NGC 4121

Nuits du 07 et du 08 février.

C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME

Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (sans PhotoShoping)

Poses unitaires de 150 secondes.

18L, 17R, 12G, 17B

 

Image Plate Solver script version 5.1

===============================================================================

Resolution ........ 0.386 arcsec/px

Rotation .......... 163.348 deg

Pixel size ........ 7.40 µm

Field of view ..... 24' 26.7" x 24' 26.7"

Image center ...... RA: 12 07 56.720 Dec: +65 07 02.55

===============================================================================

Dans l’idée d’imager le catalogue NGC et ses pétouilles, je me suis dit, tiens, autant le faire quand une galaxie présente un événement intéressant, genre une supernova. Surtout que NGC 4121 est vraiment minuscule …

 

« Fail », comme le dit le titre. « Epic fail », même, comme le disent mes enfants… tentative d’imager ATEL 12319, mais qui ne donne absolument rien, si ce n’est peut-être en soustrayant des images pré-SN. Mais j’ai comme un doute…

A la base, cette alerte sur Rochester.


MASTER OT J120755.95+650647.8, ATEL 12319 discovered 2018/12/20.814 by MASTER robotic Net 
Found in NGC 4121 at R.A. = 12h07m55s.950, Decl. = +65°06'47".80 
Located 4".3 west and 2".4 south of the center of NGC 4121 

Mag 15.5:12/20, Type unconfirmed (zhost=0.004717)

 

L’image de la découverte est celle-ci :

Donc, ni une ni deux, je la tente.

 

Bon, il faut être honnête, elle n'est toujours pas confirmée. Et en fait, même infirmée par Giancarlo Cortini.

" I send You the image of NGC 4121, where I don't confirm the presence of the transient: MASTER OT J120755.95+650647.8 until mag.+18.0 "

 

 

C14 - Starlight X Press Trius SX 9 -

40 sec. exposure - Dec. 26.92 ( U.T. )

Monte Maggiore Observatory ( Predappio - ITALY )

Concernant NGC 4121 (= PGC 38508), pas grand chose à se mettre sous la dent; il s'agit d'une galaxie découverte le 09 septembre 1866 par Heinrich d'Arrest. Galaxie naine elliptique du Dragon de type E C, elle présente un vitesse radiale de 2189  km/s et un z(~) 0.007328 avec une taille angulaire de 0.440 x 0.370 arcmin....

 

Par contre, plus intéressante est NGC 4125, juste à côté, avec un aspect assez original :

NGC 4121 NGC 4125 Jean-Brice GAYET
NGC 4121 NGC 4125 Jean-Brice GAYET

J'ai une couche bleue qui mériterait  clairement d'être reprise, mais je voulais tout acquérir la même nuit dès lors que je pensais imager une supenova. 

 

Découverte le 04 janvier 1850 par John Hind, il s'agit d'une galaxie de type SA0 C présentant une vélocité radiale de 1341 km/s. Elle fait partie d'un groupe de galaxie avec NGC 4121, NGC 4081 et Mrk 195 et dont elle est l'homonyme.

 

NGC 4125 est une galaxie lumineuse de type E6 (pec) distante de 23,9 Mpc (75 millions d'années-lumière), qui a subi une fusion suivi d'un sursaut de formation d'étoiles il y a 6 à 8 milliards d'années. 

Elle présente un rayonnement très particulier :  très forte luminosité à 60 μm (IR) alors qu'elle n'est pas détectée ni en HI, ni en CO, et fort rayonnement X émis à partir de gaz chauds, avec tout au plus quelques pourcent de contribution de son noyau galactique actif. Or généralement, les galaxies de type précoce (elliptiques et lenticulaires) sont dominées par une population stellaire âgée et contiennent tout au plus une petite fraction de leur masse totale en gaz froid et en poussières. Ainsi, il semblerait que NGC 4125 se trouve actuellement dans une phase inhabituelle où les étoiles évoluées produites lors du sursaut de formation d'étoiles déclenché par cette fusion ancienne pompent actuellement de grandes quantités de gaz et de poussière dans le milieu interstellaire. 

Sources : 

 

Cold dust but warm gas in the unusual elliptical galaxy NGC 4125. C. D. Wilson, A. Cridland, K. Foyle, T. J. Parkin, E. Mentuch Cooper, H. Roussel, M. Sauvage, M. W.
L. Smith, M. Baes, G. Bendo, M. Boquien, A. Boselli, L. Ciesla, D. L. Clements, A. Cooray, I. De Looze, M. Galametz, W. Gear, V. Lebouteiller, S. Madden, M. Pereira-Santaella, and A. Remy-Ruyer. The Astrophysical Journal Letters, 776:L30 (5pp), 2013 

 

Radially extended kinematics and stellar populations of the massive ellipticals NGC 1600, NGC 4125, and NGC 7619. Constraints on the outer dark halo density profile. S. B. Pu, R. P. Saglia, M. H. Fabricius, J. Thomas, R. Bender & Z. Han. A&A 516, A4 (2010)

 

Page créée le 08/05/2018