NGC 5024 aka M53, l'amas globulaire le plus distant de notre galaxie

NGC 5024 M53 Jean-Brice GAYET

M53 aka NGC 5024. le 16 février 2019. Nerpio.

C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME

Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (de type LRB sans PhotoShoping)

Poses unitaires de 60 secondes. 50L25R25B

 

Image Plate Solver script version 5.1

===============================================================================

Resolution ........ 0.386 arcsec/px (Drizzle x2)

Rotation .......... 163.622 deg

Focal ............. 1640 mm

Pixel size ........ 7.40 µm

Field of view ..... 26' 20.6" x 26' 20.6"

Image center ...... RA: 13 12 55.503 Dec: +18 10 22.30

Image bounds:

top-left ....... RA: 13 12 17.998 Dec: +17 54 01.08

top-right ...... RA: 13 14 04.277 Dec: +18 01 25.90

bottom-left .... RA: 13 11 46.612 Dec: +18 19 17.18

bottom-right ... RA: 13 13 33.126 Dec: +18 26 43.07

===============================================================================

NGC 5024 (= GC 3453 = JH 1558 = M53) est un amas globulaire situé dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Découvert par Johann Elert Bode le 3 février 1775, puis par Charles Messier en 1777,  William Herschel fut le premier à le résoudre en étoiles.

 

Per Dreyer le décrit comme un "objet remarquable. Amas globulaire, brillant. Très compact, arrondi irrégulièrement, de centre très très brillant. Etoiles de 12ème magnitude"

NGC 5024 M53 Jean-Brice GAYET

Il s'agit de l'un des amas globulaires les plus lointains que l'on connaisse de notre galaxie, situé à 58 000 années-lumière du système solaire et du centre de notre galaxie. De diamètre angulaire apparent de 12,6 minutes d'arc, son diamètre réel est de 250 années-lumière. L'amas se rapproche de nous à une vitesse comprise entre 75 et 115 km/s.

 

M53 contient 47 étoiles variables de type RR Lyrae prouvées ainsi que de nombreuses autres variables d’autres types (ex : SX Phoenicis).

Lignes d'isovélocités et Courbe de rotation du noyau de NGC 2535

M53 présente une forte rotation interne dans ses régions centrales à profil radial complexe, caractérisé par une distribution différentielle du moment cinétique ainsi que par une variation radiale de l’angle de position de l'axe principal de rotation.  L'analyse des courbes de rotations des étoiles de l’amas montre clairement une rotation différentielle au sein de l’amas, avec diminution de l'amplitude de la rotation en fonction de l'augmentation du rayon. Un tel gradient radial suggère un découplage entre la rotation interne de l'amas - marquée par la formation et la dynamique initiales de l'amas - et celle de la région externe qui semble être affectée par l’interaction de l'amas avec les champs de marée de la Voie lactée et éventuellement avec l'amas voisin NGC 5053.

NGC 5024 M53 Jean-Brice GAYET

Sources :

 

Internal Rotation in the Globular Cluster M53. O. M. Boberg, E. Vesperini, E. D. Friel, M. A. Tiongco and A. L. Varri. The Astrophysical Journal, 841:114 (11pp), 2017 June 1

 

Investigation of variable star candidates in the globular cluster NGC 5024 (M53). D. M. Bramich, A. Arellano Ferro, R. Figuera Jaimes & Sunetra Giridhar. Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 424, Issue 4, 21 August 2012, Pages 2722–2732

 

Exploring the variable stars in the globular cluster NGC 5024 (M53): new RR Lyrae and SX Phoenicis stars. A. A. Ferro , R. F. Jaimes, S. Giridhar, D. M. Bramich, J. V. Hernández Santisteban,  K. Kuppuswamy. Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 416, Issue 3, 21 September 2011, Pages 2265–2284.

 

Study of globular cluster M53: new variables, distance, metallicity. I. Dékány and G. Kovács. A&A 507, 803-815 (2009)

 

Variables in the globular cluster NGC 5024. M. Safonova and C. S. Stalin. The Astronomical Journal, 142:179 (15pp), 2011

Page créée le 17/02/2019